Search
Close this search box.

Sondage de la FRBR: Nouvelle baisse post-pandémique chez les conducteurs qui déclarent avoir pris le volant alors qu’ils pensaient être au-dessus la limite légale

Also available in English

Principales conclusions :

  • 5,8 % des conducteurs ont admis avoir conduit alors qu’ils pensaient avoir dépassé la limite légale ce qui représente une baisse significative par rapport aux 10,5 % enregistrés en 2022.
  • 391 Canadiens ont été tués dans une collision due à la conduite en état d’ébriété, ce qui représente 26,5 % de toutes les collisions mortelles de la route en 2021.
  • 46,4 % des personnes interrogées qui ont conduit alors qu’elles pensaient avoir dépassé le taux d’alcoolémie autorisé ont consommé la majeure partie de l’alcool à leur domicile.
  • Un peu plus d’un tiers (36,7 %) des conducteurs ayant consommé de l’alcool l’ont fait seuls et 22,9 % ont bu avec un partenaire ou un membre de la famille.
  • Les femmes interrogées sont de 51,3 % moins nombreuses que les hommes à déclarer avoir conduit après avoir consommé de l’alcool, quelle qu’en soit la quantité.

Ottawa, ON le 19 décembre 2023 – La Fondation de recherche sur les blessures de la route (FRBR) a publié le Sondage sur la sécurité routière 2023 : L’alcool au volant au Canada, avec la commandite de Beer Canada et de Desjardins Insurance. Cette nouvelle fiche d’information examine les croyances, les attitudes et les pratiques actuelles liées à l’alcool au volant au Canada. Elle les examine selon les tendances récentes des collisions mortelles liées à l’alcool en utilisant les données de l’année 2021 qui sont les plus récentes données disponibles dans la base de données nationale des décès de la FRBR.

En 2023, 5,8 % des personnes interrogées ont admis avoir conduit alors qu’elles pensaient avoir dépassé la limite légale au cours des 12 derniers mois. Toutefois, il convient de noter que si ce pourcentage est inférieur à celui des années précédentes, il concerne une population d’environ 26 millions de conducteurs titulaires d’un permis de conduire. Cette baisse significative par rapport aux 10,5 % de 2022 inverse une tendance amorcée en 2016, qui montrait une augmentation constante du nombre de conducteurs ayant admis avoir pris le volant alors qu’ils pensaient être au-dessus de la limite légale. Une surveillance continue est essentielle pour déterminer si cette baisse se poursuivra au-delà de 2023.

« La baisse significative du pourcentage de personnes déclarant avoir conduit alors qu’elles pensaient avoir dépassé la limite légale est un changement très positif. Cependant, près de 400 Canadiens sont morts dans une collision de la route impliquant un conducteur en état d’ébriété en 2021, » partage Hannah Barrett, chercheuse et coordinatrice de programme à la FRBR. « Cela signifie qu’il est essentiel que les Canadiens ne deviennent pas complaisants à l’égard de ce problème. Les progrès sont difficiles à réaliser mais plutôt mieux que faciles à perdre. »

Les répondants qui ont déclaré avoir conduit alors qu’ils pensaient avoir dépassé la limite légale ont également été interrogés sur les personnes avec lesquelles ils avaient le plus souvent consommé de l’alcool. En 2023, plus d’un tiers (36,7 %) des personnes interrogées déclarent avoir bu de l’alcool la plupart du temps seules, contre 15 % en 2022. En outre, un cinquième des répondants déclare boire de l’alcool le plus souvent avec leur partenaire ou leur famille (22,9 %) ou avec des connaissances (20,6 %). L’augmentation du nombre de personnes qui boivent de l’alcool seules est peut-être due à l’accroissement de la solitude ressentie en raison des effets résiduels de la distanciation sociale et de l’isolement dus à la pandémie, ainsi qu’à l’évolution vers le travail à distance.

« Malgré ce changement dans la tendance historique des comportements autodéclarés en matière d’alcool au volant, nous continuons à observer des niveaux élevés d’inquiétude chez les trois quarts des Canadiens, ce qui est essentiel pour motiver une action continue sur cette question, » partage Milad Delavary, chercheur à la FRBR. « Bien que la diminution globale de la conduite avec facultés affaiblies soit encourageante, la persistance du problème exige des efforts soutenus. La corrélation entre le comportement autodéclaré en matière d’alcool au volant et les collisions liées à l’alcool souligne l’importance des campagnes continues d’éducation et de sensibilisation. »

Il est essentiel d’adapter les messages clés pour atteindre le sous-groupe de Canadiens qui boivent de l’alcool seuls à la maison et prennent ensuite le volant.  Les femmes interrogées sont 51,3 % moins susceptibles que les hommes de déclarer avoir pris le volant après avoir consommé de l’alcool, quelle qu’en soit la quantité, ce qui constitue une piste potentielle pour des interventions ciblées.

À l’approche des fêtes de fin d’année, nous encourageons tous les Canadiens à faire des choix responsables au volant afin de créer des routes sûres pour tous. Nous devons rester vigilants pour protéger la vie de tous les usagers de la route.

Téléchargez la fiche d’information :

À propos du sondage
Ces résultats sont basés sur le SSR, un sondage d’opinion annuel développé et mené par la FRBR. Au total, 1 500 Canadiens ont répondu au sondage en septembre 2023. Les résultats peuvent être considérés comme exacts à plus ou moins 2,5 %, 19 fois sur 20. Les réponses à la majorité des questions ont été données sur une échelle de 1 à 6, où 6 indique un niveau élevé d’accord, de préoccupation ou de soutien et 1 indique un niveau faible d’accord, de préoccupation ou de soutien.

À propos de la Fondation de recherche sur les blessures de la route :
La vision de la Fondation de recherche sur les blessures de la route (FRBR) est de s’assurer que les usagers de la route rentrent chez eux en toute sécurité tous les jours en éliminant les décès et les blessures graves sur les routes ainsi que leurs coûts sociaux. La mission de la FRBR est d’être la source de connaissances pour les usagers de la route en sécurité et un leader mondial dans la recherche, le développement de programmes et de politiques, l’évaluation et le transfert de connaissances. La FRBR est un organisme de bienfaisance enregistré qui dépend de subventions, de prix et de dons pour fournir des services au public. Visitez www.tirf.ca ou trouvez tous nos sites web et médias sociaux ici : https://linktr.ee/tirfcanada.

– 30 –

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Karen Bowman
Directrice, Communications et programmes
Fondation de recherche sur les blessures de la route
613-238-5235 (bureau) | 250-797-0833 (ligne directe / le fuseau horaire est PST)
1-877-238-5235 (sans frais)
karenb@tirf.ca

David Bird

Related Downloads

TIRF’s research & educational tools support the work of communities across Canada.

Your donations & our work enable them to spend less time looking for answers & more time developing & implementing road safety strategies.